Comment demander aux locataires de nettoyer leur désordre

Nettoyer le désordre d'un locataire

Comment demander aux locataires de nettoyer leur désordre

 

Faire face à des locataires qui mettent votre logement en désordre peut être une situation délicate. Les déchets sur la terrasse sont une chose, mais c’en est une autre s’il y a de la moisissure dans votre  bien en raison du mode de vie négligé du locataire. Tout le monde a une idée différente de ce qu’est la « propreté», alors comment pouvez-vous demander à vos locataires que vous aimeriez qu’ils maintiennent le logement selon vos normes ? Voici quelques conseils pour demander à vos locataires de mettre de l’ordre dans leurs affaires. Nettoyer désordre locataire par une entreprise .Veuillez noter que ceci est à titre informatif uniquement et ne constitue pas un conseil juridique.

Pourquoi la propreté est-elle importante ?

Techniquement, les propriétaires ne devraient pas dire aux locataires comment et quand nettoyer, mais si leur propreté devient un danger pour la santé ou pourrait endommager votre logement, c’est une raison valable pour y remédier.

Certains locataires ne considèrent pas leur désordre comme un problème. Après tout, ce sont eux qui y vivent, alors pourquoi est-ce important ? Malheureusement, leur mode de vie entraîne des problèmes coûteux qui pourraient provenir de leur dépôt de garantie. Si vous devez confronter vos locataires sur leur propreté, voici quelques problématiques que vous pouvez mentionner :

  • Dommages structurels – Les dégâts importants et humides peuvent laisser des taches, de la pourriture et des odeurs disgracieuses qui ne peuvent être éliminées que par des nettoyeurs professionnels. Il pourrait également y avoir des dommages aux poutres de support ou à d’autres structures importantes de la propriété, ce qui pourrait constituer un risque pour la sécurité.
  • Infestations – Les espaces de vie en désordre peuvent attirer divers parasites, comme les cafards, les punaises d’eau, les mouches, les fourmis et les rongeurs. En plus d’être répugnants, ils peuvent constituer un danger pour la santé. Certains d’entre eux peuvent être porteurs de maladies à transmission vectorielle ou affecter les allergies et l’asthme. Si vous possédez plusieurs logements sur la propriété, ceux-ci peuvent également impacter la qualité de vie des locataires voisins. Les nuisibles peuvent être difficiles – et coûteux – à éliminer.
  • Hygiène – Une bonne hygiène est un sujet important, surtout avec la pandémie. Rappelez à votre locataire que vous êtes responsable de veiller à ce que la propriété reste sûre et propre pour tous les locataires, y compris les futurs résidents.

Lorsque vous discutez de la propreté avec le locataire, vous pouvez également tenir compte de son âge. S’agit-il d’un jeune étudiant ? Si tel est le cas, il est courant que les jeunes soient un peu désordonnés lorsqu’ils se mettent à prendre soin d’eux-mêmes. Essayez de mettre de côté votre frustration et considérez là plutôt comme un moment d’enseignement positif.

Quels types de problèmes de propreté doivent être résolus ?

Le désordre et les déchets ici et là sont inesthétiques, mais cela ne suffit peut-être pas à les rapporter au locataire. Voici quelques problèmes plus graves qui méritent d’être abordés :

  • Excréments d’animaux
  • Déchets excessifs
  • Rongeurs, cafards ou autres parasites
  • Odeurs envahissantes ou désagréables
  • Nourriture avariée laissée de côté ou piles de vaisselle sale
  • Substances collantes ou étranges laissées sur les surfaces
  • Déchets ou encombrement qui bloquent les entrées ou les bouches d’aération
  • Les encombrants

Si vous pensez que votre locataire est un accumulateur, vous devez faire attention à la façon dont vous abordez la situation. Puisque le syndrome de Diogène est considérée comme un trouble de santé mentale, des protections juridiques et médicales pourraient être envisagées. Les lois Françaises interdisent la discrimination fondée sur le syndrome de Diogène ou la syllogomanie et exigent que les propriétaires fassent des aménagements raisonnables. En cas de doute, consultez un conseiller de votre commune, une assistante social ou sa famille pour connaître la meilleure façon de procéder.

Gardez la communication ouverte

Une fois que vous avez remarqué un problème de propreté, il est important d’en parler. Si vous avez remarqué le problème et que vous êtes parti, c’est compréhensible ! Il peut être difficile de savoir quoi dire pour le moment. Contactez votre locataire et faites lui savoir de manière professionnelle et aimable que vous avez des inquiétudes concernant d’éventuelles violations en matière de santé et de sécurité.

Assurez vous de comprendre et de tenir compte de toutes les limitations que le locataire peut avoir dans sa vie, telles que de longues heures de travail, des problèmes familiaux ou de mobilité. Vous devez également revérifier votre bail pour vous assurer que vous avez inclus une clause stipulant que le locataire s’attend à maintenir la propreté du logement pour des raisons de santé et de sécurité. Si votre bail contient une telle clause, assurez vous d’en parler lors de la conversation.

Les locataires veulent sentir que vous vous souciez d’eux, alors assurez vous de leur faire savoir que leur santé et leur sécurité sont importantes pour vous. Vous pouvez dire quelque chose comme : « Il est important pour moi que le logement soit sûre pour tout le monde, et il est de ma responsabilité de m’en assurer. Je crains que l’état actuel du logement puisse entraîner des problèmes de santé et de sécurité en raison de [moisissures, parasites ou autres problèmes].

C’est toujours un bon document d’idée lorsque vous leur avez parlé et ce qui a été discuté. Vous pouvez également envisager d’envoyer un e-mail de suivi concernant votre conversation. Cela sert deux objectifs : il renforce ce qui a été discuté et vous fournit une documentation supplémentaire.

Dans certains cas, être ferme sur la question de la propreté ne suffira pas à amener le locataire à changer ses habitudes. Si vous avez déjà eu une discussion et envoyé un courriel de suivi sans aucun signe d’avancement, il est peut-être temps d’envoyer une mise en demeure au locataire. Vérifiez auprès de vos conseillers juridiques pour déterminer le langage spécifique que vous devez inclure et pour vous assurer que vous faites tout légalement.

Nous pouvons vous aider, contactez-nous 👇


Téléphone

06 59 13 31 11

Réduction d'impôts

Que pouvons-nous faire pour vous ?

Contactez-nous; nous vous garantissons une réponse en moins de 30 minutes.

Contact
Contactez-Nous
1
BESOIN D'UN DEVIS?
Bonjour 👋
comment puis-je vous aider ?